La psychothérapie

 

 

La Loi 21 contient des dispositions générales pour encadrer de façon rigoureuse la psychothérapie.

 

Cette activité est réservée aux professionnels détenant le titre de psychothérapeute.

 

À l’exception du médecin et du psychologue,  personne ne peut exercer la psychothérapie, ni utiliser le titre de psychothérapeute. Toutefois, certains titres professionnels faisant partie d’un ordre professionnel peuvent avoir obtenus la formation et avoir un permis délivré par l'Ordre des psychologues du Québec. Cette réglementation vise la protection du public des personnes n’étant pas suffisamment formées pour l’exercer.

 

 La Loi 21 définit la psychothérapie comme étant :

 

«un traitement psychologique pour un trouble mental, pour des perturbations comportementales ou pour tout autre problème entraînant une souffrance ou une détresse psychologique qui a pour but de favoriser chez le client des changements significatifs dans son fonctionnement cognitif, émotionnel ou comportemental, dans son système interpersonnel, dans sa personnalité ou dans son état de santé. Ce traitement va au-delà d’une aide visant à faire face aux difficultés courantes ou d’un rapport de conseils ou de soutien» (Guide explicatif PL21)